Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
Blancpain Endurance Series : 24H de Spa, Grégory Guilvert - RACING FOREVER

TV

    Blancpain Endurance Series : 24H de Spa, Grégory Guilvert

    Greg Guilvert dans le grand bain


    L'Audi R8 LMS Ultra n°40 du Saintéloc Racing

    Grégory Guilvert a réussi de nombreux coups d’éclat depuis le début de la saison de Grand Tourisme. Vainqueur à deux reprises en championnat de France FFSA GT et une fois au niveau européen, il s’est vu proposer d’intégrer un équipage « 100% pro » aux 24 Heures de Spa. L’Audi R8 LMS Ultra engagée par Saintéloc Racing avec le soutien d’Audi Sport pouvait viser le Top 5 de la reine des courses d’endurance GT, qui avait attiré 66 concurrents… et quelques orages générateurs de pluies diluviennes. Diverses péripéties ont empêché le pilote de Seine-et-Marne et son équipe de concrétiser leur potentiel mais l’experience gagnée en Belgique est inestimable !

    Le grand bain, au sens figuré

    La classique wallonne fait partie, avec Le Mans et le Nürburgring, des trois grandes courses de 24 heures européennes, avec une spécificité : l’homogénéité du plateau. Les GT ne cohabitent pas avec des protos, comme dans la Sarthe, ni avec des voitures de Tourisme comme autour du massif de l’Eifel. A part les cinq Porsche Cup, on ne trouve que des voitures conformes à la réglementation GT3. Celle-ci favorise un équilibre des forces en présence en bridant le moteur des unes, en modifiant le poids ou l’aérodynamique des autres. Cela signifie que sur le papier, une Audi R8 doit être aussi performante qu’une BMW Z4, une McLaren MP4-12C, une Ferrari 458 ou une Porsche 997 GT3-R, pour ne citer que cinq des douze marques représentées sur la liste des engagés. Pour faire la différence, il faut donc avant tout compter sur l’élément humain, du pilote au mécanicien en passant par l’ingénieur.

    Gregory, habitué à participer à des épreuves « Pro/Am », a franchi un cap en découvrant les 24 Heures de Spa avec deux autres pilotes de haut niveau : le Français Dino Lunardi, champion en titre et leader actuel de la série allemande ADAC GT Masters, et le Portugais Filipe Albuquerque, qui évolue en DTM avec le statut de pilote officiel Audi. La présence de ce dernier au sein de l’équipe Saintéloc Racing trahissait le caractère semi-officiel de l’engagement de la R8 LMS Ultra n°40.

    Il est libre, Greg


    Jeudi, les équipes ont droit à deux séances d’essais libres avant d’attaquer les qualifications. Greg se charge de la deuxième et pose les premiers jalons en signant le 5ème temps, devant trois des quatre Audi « officielles ». En revanche, les qualifications nocturnes sont moins favorables au trio franco-portugais, faute de trouver le set-up idéal et un tour clair dans le trafic infernal du tobogan ardennais. L’écart avec la pole n’est que de 1’’484 mais Filipe, Dino et Greg se contentent du 27ème temps. On sait que la position sur la grille de départ n’est pas forcément décisive en endurance, la preuve : l’Audi des futurs vainqueurs n’est que 29ème !

    L’angoisse avant le départ


    De toute façon, Filipe Albuqueque, désigné pour prendre le départ, n’aura pas l’occasion de s’élancer comme prévu de la 14ème ligne. A « H-1 », au moment de faire chauffer la mécanique avant la procédure de mise en grille, l’Audi refuse de démarrer à cause d’un problème d’alimentation d’essence. L’intervention du staff technique de Saintéloc porte ses fruits mais la belle allemande doit partir de la voie des stands, en 66ème et dernière position. Filipe entame une énergique remontée et gagne 44 places en une heure. L’équipe gère astucieusement les premières neutralisations, notamment quand le premier orage s’abat sur le circuit peu après 18 heures et impose le passage aux pneus pluie.

    Le grand bain, au sens propre


    L’auto est 5ème quand Greg entame son premier relais vers 21h10 ! Le Melunais se maintient aux avant-postes au gré des entrées et sorties de la voiture de sécurité. Les conditions sont dantesques et les pilotes ont fort à faire avec l’aquaplaning et une visibilité aléatoire. La trajectoire ne redevient sèche qu’au moment de passer le témoin à Filipe. Les ennuis vont alors s’accumuler pour la n°40. A minuit et demi, alors que le pilote Portugais dépasse une Ferrari à l’épingle de la Source, l’ABS se met en défaut et occasionne un blocage de boite. L’Audi heurte le mur de pneus, rentre au ralenti pour une rapide réparation de la face avant. Dix tours sont perdus dans l’incident mais le chemin de croix se poursuit quand Dino rentre à son tour avec un pignon de deuxième rapport défaillant. Une quinzaine de tours s’envolent en même temps que tout espoir de résultat. L’équipage Albuquerque-Lunardi-Guilvert navigue aux alentours de la 35ème place au moment où Greg reprend le volant. Il établit le meilleur chrono de la voiture au petit matin mais une dizaine de tours plus tard, celle-ci lui échappe dans une courbe rapide. Le choc contre les piles de pneus est cette fois rédhibitoire et l’aventure se termine à la 16ème heure de course.

    Et Greg de conclure : « A part Filipe, nous étions tous novices dans une course de 24 heures d’un tel niveau. Bien sûr, c’est dommage de n’avoir pas vu le drapeau à damier, mais nous avons énormément appris en travaillant avec l’usine et en nous battant avec les meilleurs teams européens sur ce circuit très exigeant. La pointe de vitesse était là, surtout sous la pluie battante où la voiture était diabolique. L’experience acquise à Spa sera précieuse pour nos prochains défis. » A commencer par la suite du championnat de France FFSA GT à Navarra les 8 et 9 septembre.

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Dernières news

    Articles similaires

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales